• Louis-Olivier Lorrain

La force de la pensée positive

Est-ce que vous connaissiez le principe de la "pensée positive"? En hypnose, l'idée de se concentrer sur son objectif avec une approche positive est tellement importante pour assurer le succès d'une démarche bien-être.


Toutefois, il y a une bonne façon de cadrer et formuler ses objectifs.

Laissez-moi vous guider un peu à ce propos!

 

Qu'est-ce que la pensée positive exactement et en quoi ça peut aider?

C'est une façon de modifier notre perception des choses qui nous entourent, qui nous arrivent pour ainsi aller mieux, de jour en jour, de mieux en mieux. Cette approche constitue à formuler ses pensées, ses objectifs, ses idées, de façon positive, pour avoir une meilleure vision de notre vie et chacun de ses aspects.

Et en quoi la pensée positive peut nuire?

Le plus grand danger de cette méthode est de faire ce qu'on appelle de la positivité toxique! De tomber dans les clichés et de ne jamais se permettre d'être malheureux, de refouler ses émotions, d'accumuler de la colère parce qu'on DOIT être positif.


Il est très important de vivre ses émotions. On peut ressentir des émotions négatives, souvent pour des choses qu'on ne contrôle pas!


Il y a une affirmation que ma conjointe utilise dans ses méditations qui dit :

"Je contrôle les choses que je peux contrôler, et je laisse aller ce que je ne peux pas contrôler".

Alors, mon conseil : permettez-vous de vivre votre colère, votre peine: donnez-vous un temps, par exemple un 10 minutes. Puis, si c'est hors de votre contrôle, passez à autre chose. Ne restez pas dans ces sentiments, ça ne sert plus à rien.


Si toutefois vous pouvez y faire quelque chose, et bien allons-y!

Il est peut-être temps de se fixer des objectifs?


Il faut formuler ses objectifs de façon positive

Ce n'est donc pas tant d'user de la pensée positive et ainsi risquer de se faire piéger par la positivité toxique, mais bien plus s'efforcer de se parler à soi-même, de formuler ses objectifs de façon positive. C'est la meilleure façon de se fixer des objectifs réalisables.


Après tout, comme je l'explique souvent à mes clients, le subconscient, notre esprit, ne comprend pas aussi bien les objectifs négatifs. C'est-à-dire que votre subconscient comprendra bien plus facilement "Je veux être calme dans les situations stressantes" que "Je ne veux pas être anxieux".


Un autre exemple?

Une personne me consulte pour de l'aide avec des troubles alimentaires: le problème est évident, cette personne fait des crises d'hyperphagie et elle a consulté un médecin à ce sujet avant de venir me voir, bien entendu. Ensemble, on détermine qu'elle "ne veut plus se goinfrer sans raison". Affirmation ici formulée de façon négative, "ne veut plus". Cette affirmation sera très complexe à accepter par le subconscient paresseux qui lui, désire garder le statu quo. Il est bien plus facile de faire quelque chose de nouveau que d'arrêter une habitude. Alors si on dit plutôt "je veux manger à ma faim, sans plus ni moins", donc une formulation positive "je veux", le subconscient sera prêt à faire le changement avec plus d'aisance. Encore mieux : "Je suis en contrôle de ce que je mange". C'est déjà réussi!

 

Au final, l'important est de bien identifier son problème, puis son objectif, et ensuite de le formuler de façon positive pour pouvoir mieux y travailler, par hypnothérapie ou non!


Si vous désirez plus de conseils sur comment bien cadrer et formuler vos objectifs, contactez-moi dès maintenant!


Merci,


Votre hypnothérapeute,

Louis-Olivier Lorrain

#HypnothérapeuteLorrain #BlogHypnose #Objectifs #Encadrer

#Formuler #Positif

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout