• Louis-Olivier Lorrain

Augmenter sa concentration avec l'autohypnose

S'hypnotiser soi-même, une technique de plus en plus courante pour surmonter des situations stressantes ou se soulager de douleurs.

Mais est-ce là les seules applications possibles?


Voyons d'abord ensemble un peu plus ce qu'est l'autohypnose.


Qu’est-ce que l’autohypnose ?


C'est tout simplement pratiquer l'hypnose sur soi-même, avec ou sans l'aide d'un guide. En fait, l'état d'hypnose est souvent plus accessible qu'on le croit. Lorsque vous êtes absorbé par le téléviseur ou l'écran de votre cellulaire, il s'agit là d'un état similaire à l'hypnose.


Et si vous utilisiez ce "focus" pour vous autohypnotisé?


L'autohypnose est une technique de relaxation poussée, proche de la méditation. Il s'agit de mettre son "focus" sur soi, se détendre et être à l'écoute de son corps et son esprit.


Les bienfaits de l’autohypnose sont les mêmes que pour l'hypnose avec un spécialiste!


Au travers de visualisations et d'autosuggestions, il est possible d'atteindre des objectifs spécifiques et de mieux gérer les situations de votre vie.


  • Soulagement des douleurs;

  • Relâchement du stress;

  • Gestion de l'anxiété;

  • Sommeil de qualité;

  • Surmonter des phobies;

  • Gestions des émotions;

  • Meilleure concentration!

 

Il m'arrive souvent de proposer des exercices d'autohypnose à mes clients pour qu'ils puissent devenir plus autonomes dans leurs démarches vers leur bien-être. L'autohypnose peut être pratiquée dans toutes sortes de circonstances, et parfois, je ne peux pas être présent avec mon client dans ces moments-là.


Par exemple, j'ai donné des conseils d'autohypnose à ma femme pour qu'elle se surmonte la douleur plus facilement lors de son dernier tatouage, car je ne pouvais pas être dans la pièce avec elle.


Les possibilités sont assez variées, que ce soit pour les accouchements, les migraines, ou encore les peurs spécifiques.


À noter que l'autohypnose ou l'hypnose ne remplace pas des anesthésies ni de la médication, mais peut complémenter et même aider à réduire les effets secondaires d'une anesthésie.

 

Pratiquer l’autohypnose demande une bonne connaissance de soi; je vous conseille de d'abord commencer avec votre spécialiste pour vous guider!


Contactez-moi dès maintenant!

Il me fera plaisir de vous aider à développer votre pratique d'autohypnose.


Merci,


Votre hypnothérapeute,

Louis-Olivier Lorrain

#HypnothérapeuteLorrain #BlogHypnose

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout